L’histoire de La Ruche des Savoirs

Connaissez-vous la vie des abeilles ?

Les nettoyeuses sont passées par là, le tri et le ménage est fait.
Les nourrices m’ont alimenté, j’ai grandit et ma vision s’est éclaircie.
Les maçonnes ont posé les bases, la structure est bâtie et stable.
Les ventilleuses m’ont aéré, l’ébullition de mon cerveau est évitée.
Les gardiennes m’ont protégées, empêchant le pillage de mes réserves.

La Reine pondeuse m’en à fait la promesse :

Je te guiderais et te retiendrais dans ce train d’enfer qui t’attend, afin de t’éviter l’épuisement, qui te sera toujours fatal !

La petite butineuse peut désormais s’envoler hors de sa ruche, à la recherche de nectar, de pollen et d’eau, indispensables à la vie de sa colonie.

Qui se cache derrière La Ruche des Savoirs ?

Je m’appelle Emmanuel.

Je suis encore bien loin de la quarantaine. Et non : si cette question traverse votre esprit, l’âge de l’apiculteur n’entre pas en considération dans le prix du kilo de miel.

J’habite en Pays de Savoie(s). Et oui : de par ses richesses, son économie, sa qualité de vie et la beauté de ses paysages, c’est bien plus qu’un département. En réalité, ce sont deux départements limitrophes : la Savoie – 73 et la Haute-Savoie – 74.

Depuis plus de 10 ans, je travaille dans l’univers informatique, plus précisément en qualité d’acteur du numérique, de la communication et du web.

Un vivier de ressources

Pour expliciter cette expérience, j’ai acquis l’expertise suffisante et nécessaire pour mener de A à Z toute forme de projet digital et de communication :
site internet desktop et mobile (responsive) – vitrine, e-commerce, application multi-plateforme.

Depuis ma formation et mon diplôme d’Ingénieur en Agriculture et en Environnement, suivis et obtenus à l’ISARA, j’ai pas mal butiné sur la toile. Je me suis spécialisé dans le domaine de l’ingénierie numérique et des NTIC.

Ce secteur d’activité rassemble une quantité incroyable de métiers et d’interlocuteurs différents, permet de s’intéresser à de nombreuses problématiques et son évolution permanente nous impose de rester à la pointe de notre expertise.

Que de projets variés à mener et une véritable richesse de découvertes, d’échanges et de partages !

Valorisation auprès des professionnels et des particuliers des territoires, de l’artisanat, du commerce, du milieu associatif, des institutionnels, des PME / PMI ou des groupes internationaux…

Parfois en freelance (auto-entrepreneur), parfois en CDI au sein d’agences de communication (salarié), parfois les deux simultanément.

Une architecture hexagonale : solidité assurée

Finalement, au mois d’Août 2017, j’ai décidé de me lancer à nouveau dans la grande Aventure. J’ai décidé de créer mon propre Rucher et de m’investir totalement dans l’entreprenariat !

Je suis désormais un travailleur indépendant.
Je propose désormais mes services sous le statut du Portage Salarial. Cela me rend autonome dans la gestion et le choix de mes partenaires, de ma clientèle et de mes contrats… Tout en me déchargeant des lourdes contraintes si chères à notre administration française et en m’offrant cette liberté tant recherchée.

Pourquoi avoir choisi comme nom commercial “La Ruche des Savoirs” ?

C’est une excellente question ! Et je vais tâcher d’y répondre le plus simplement possible.

L’élaboration du projet

Enfant, j’ai découvert l’apiculture auprès d’un couple d’apiculteurs passionnés par leur métier : Joseph et Dominique Faure, du Rucher de Saruchet (Hautes-Alpes). J’y ai passé mes vacances et mes week-ends, à leurs côté, pour apprendre le métier d’apiculteur traditionnel. Cela se passait autour de Gap, dans un cadre fabuleux entre lacs et montagnes au coeur des Alpes.

Fabrication et entretien des ruches, élevage des reines, gestion des essaims, surveillance, soin et nourrissage des colonies, transhumance au fil des floraisons, récolte, extraction et culture du miel, mise en pot, fabrication de produits transformés à base de miel, de cire ou de propolis, vente sur les marchés…

La recherche du compromis parfait

J’ai toujours gardé cet intérêt particulier pour la vie des abeilles et ce métier extra-ordinaire. Puis, c’est ma formation d’ingénieur qui m’a amené à enrichir cet attrait avec l’environnement.

Au départ, je voulais être vétérinaire…
Puis j’ai affiné mes réflexions et je me suis tourné vers la gestion de la Faune Sauvage…
Par manque de possibilités professionnelles dans ce milieu et par opportunité, j’ai pris le large et me suis engagé dans un Tour du monde sur internet : la porte ouverte du Savoir à la portée de chacun.

Le fil rouge du succès

Autodidacte du web et touche à tout, je tiens moins du faux-bourdon que de l’abeille ou de leur Reine. A la fois nettoyeur, nourricier, maçonventilleurgardien et butineur, …
Je sème des graines comme la Reine peut pondre ses œufs et, tel une abeille ouvrière multi-tâche, j’accomplis mes missions avec rigueur et pragmatisme. Je récolte puis partage mes ressources et savoirs-faire avec le plus grand nombre.

Il me semblait donc que La Ruche des Savoirs exprimait bien mes trois domaines de prédilection : l’Environnement, la Communication Digitale et l’Ingénierie !