Je ne pique que pour défendre ma colonie et protéger mes réserves, et communique avec mes congénères par échanges de phéromones.

L’abeille, insecte eusocial.

Les moyens de communication à votre disposition

A l’inverse des abeilles, je peux être d’humour piquant et ne communique que très rarement par phéromones interposées…

En revanche, je maîtrise particulièrement les outils collaboratifs numériquesles emails et la visio-conférence. J’échange volontiers quelques mots, voire (parfois) quelques phrases, avec mes congénères humains.

Vous avez envie de me laisser un message, d’évoquer un besoin avec moi, de planifier un rendez-vous ? Ou bien tout simplement de butiner et d’échanger à propos de la météo des abeilles ?
Nous pouvons nous retrouver à l’extérieur de La Ruche des Savoirs autour d’un hydromel ou d’un nectar.

Partagez avec moi vos envies et vos écrits, je m’engage à y répondre dans les meilleurs délais !